ARCHITECTE - MAÎTRE D'OEUVRE - ENTREPRISE GÉNÉRALE - Tél. : 04 50 33 80 27

Comprendre la Norme RT 2012

Il n’est pas toujours évident de comprendre ce qu’est la RT 2012. En effet, cette réglementation définit des exigences de résultats et de moyens pour respecter la RT 2012 et ainsi pouvoir obtenir un permis de construire. En tant que particulier, vous devez vous assurer que votre constructeur vous fournisse les attestations de prise en compte de la réglementation thermique 2012. Il est d’ailleurs recommandé de se renseigner sur la RT2012 auprès de professionnels du bâtiment. Si vous souhaitez en savoir plus, découvrez toutes les informations pour mieux comprendre la RT 2012.

Normes de la maison neuve RT 2012

La RT 2012 s’applique aux constructions individuelles et collectives neuves et aux extensions de plus de 50 m2. Pour les extensions de surface comprises entre 50 et 100 m2, le calcul simplifié Rt 2012 s’applique.

Tous les permis de construire pour les bâtiments neufs à usage d’habitation doivent être conformes à la Réglementation Thermique 2012.

L’étude thermique obligatoire pour la construction d’une maison neuve, un immeuble permet de valider que tous les critères soient conformes à la RT 2012.

La norme RT 2012 prends en compte les solutions de chauffage de la construction, de production d’eau chaude sanitaire et de ventilation et imposent au moins une énergie renouvelable.

Le tout avec une consommation énergétique maximale à 50 kWhep/m2/an en moyenne.

Les 5 points clés de la RT2012

Une réflexion sur le bio climatique doit être menée afin de limiter la consommation de chauffage (maison compacte, bien orientée).
Le bureau d’études doit limiter les besoins en éclairage artificiel, assurer un confort d’été en limitant les effets radiatifs du soleil.

La RT2012 regroupe 5 points différents :

  • L’enveloppe du bâtiment (les matériaux pour la construction)
  • L’étanchéité à l’air (éviter toutes les fuites. La maison doit être la plus étanche possible)
  • Le chauffage (assurer le confort avec peu d’énergie). L’effet joule est très pénalisé (chauffage électrique par exemple)
  • L’eau chaude sanitaire (pour les douches et la cuisine)
  • La ventilation (il faut que les entrées d’air et extraction soit régulées donc les rendre parfaitement étanche.

Les 3 coefficients de la réglementation RT 2012

La réglementation Thermique 2012 définit 3 coefficients :

  • le Besoin Bioclimatique (BBio)

Ce coefficient varie selon les régions. La construction doit donc avoir un coefficient Bbio inférieur à la valeur maximale autorisée dans le département où elle est construite. Cet indice tient compte de plusieurs critères comme l’isolation thermique de la maison, mais aussi son orientation pour bénéficier au maximum de la lumière naturelle, etc… bref des questions de bon sens qui permettent de limiter la déperdition énergétique de la maison et diminuer les besoins en chauffage, électricité et climatisation.

  • la Consommation (Cep)

Là encore, l’indice varie en fonction des régions et de la position géographique du bâtiment comme l’altitude. Ce coefficient définit la consommation énergétique maximale au m² en prenant en compte divers critères comme le chauffage, la lumière, la production d’eau chaude… C’est là qu’intervient la mise en place d’équipement à énergie renouvelable et à haut rendement énergétique. La consommation énergétique primaire est appréciée au moment de la production énergétique qui va subir transport et stockage entre autres avant d’arriver chez le consommateur final.

  • la Température intérieure de consigne (Tic)

Ce coefficient correspond à la valeur que doit atteindre l’intérieur d’un bâtiment en cas de très forte chaleur durant 5 jours consécutifs et sans avoir recours à des moyens de refroidissement.

Pour en savoir plus sur la Réglementation Thermique 2012, cliquez ici

Laisser un commentaire

Fermer le menu